Welcome Visitor:

Maxéville

Une centaine de judokas au dojo

Texte: 

 

La compétition interclubs organisé ce week-end au complexe Léo-Lagrange sur le quartier Champ-le-Boeuf a rassemblé une centaine de jeunes judokas, Petits tigres et petits kims, sur les tatamis.

Après des étapes à Malzéville et Saint-Max, ce troisième tour placé sous l'égide du comité départemental réunissait six clubs de l'agglomération : Saint-Max, Malzéville, Maxéville (MJC Massinon), JCN, Cercle nancéien de jduo et Maron. Les parents sont venus nombreux pour encourager leurs petits judokas et mesurer les progrès réalisés au sein de leur club. 

"C'est l'occasion pour les enfants de sortir du club et de rencontrer d'autres adversaires que ceux rencontrés habituellement pour mettre en pratique leurs acquis", indiquait Jérôme Spriet, l'entraîneur de la MJC de Maaxéville. Une première compétition officilele qui donne lieu à des ateliers d'expression technique. On note la qualité des projections mais aussi des chutes et on effectue un randori éducatif d'une minute pour les petits kims (2007-2208) et d'une minute trente pour les petits tigres (2005-2006).

A l'issue de l'après-midi, les jeunes pousses étaient tout content de remporter des écussons d'or, d'argent ou de bronze et à la fin de la saison ils recevront un diplôme de participation. Tout ceci ne serait pas possible dans l'implication de nombreux bénévoles.

Article de l'est républicain

 

Des donneurs de sang motivés

Texte: 

 

La traditionnelle assemblée générale annuelle de l'association des donneurs de sang de Maxéville

s'est déroulée mardi à la salle du parc sous la présidence de Patrice Klaine, en présence du docteur Maryse Morel, directrice de l'équipe mobile à l'EFS, René Barthélémy, président de l'association de Nancy, Jean-Marie Greiner, président de l'union départementale des donneurs de sang (FFDSB), Christophe Choserot maire de Maxéville, Marcel Bérenger, bénévole des donneurs de sang de Maxéville.

L'occasion de mesurer toute l'importance du travail accompli et de remercier tous ceux qui contribuent à guérir les malades et à sauver des vies. C'est ainsi que trente diplômes ont été décernés aux fidèles Maxévillois habitués à donner leur sang. 

Article de l'est républicain

 

Marché hebdomadaire

Texte: 

Maxéville veut renouer avec son passé maraîcher puisqu'elle accueille, à partir du 2 avril, tous les jeudis un marché de producteurs locaux sur le site des anciennes brasseries. 

Une façon de réintroduire l'agriculture en ville et de faire un clin d'oeil au passé de la commune, de la culture des fraises et de la fabrication de la bière. Le marché réunira huit à dix stands selon les saisons : légumes, viandes, charcuteries, fromages, pains, miels, bières, épices... Une exigence : offrir aux maxévillois des produits tout droit venus de la ferme, des produits du terroir, frais et de qualité. Sont annoncés la Ferme Fagnot (viande volaille), la Ferme du Moulnot, Les Vergers de Mamoine, la chèvrerie Fressiote, Un Pain de côté de Lay-Saint-Christophe, le Porc qui dore...

Olivier Pivel, maire adjoint délégué à l'environnement, à l'urbaniisme et au développement durable, Christophe Rackay son colllègue en charge du développement économique et du commerce et quelques élus, avaient réuni une dernière fois le commerçants pour procéder aux derniers détails quant à l'aménagement des halles où ce premier marché alimentaire verra le jour. C'est un événement.

Pour les élus, ce marché sera aussi l'occasion pour les habitants de se rencontrer, de partager un moment sympathique, de faire connaissance avec les producteurs avec la possibilité de déguster quelques produits, de comprendre leurs origines et de découvrir des métiers et des hommes. des animations seront organisées.

"Je pense que c'est le moment idéal pour faire ses achats en dilettante. Le dimanche matin, on n'a pas forcément envie de faire ses courses", lâchait Annie delrieu, maire adjointe délégué à l'animation. Les halles des Brasseries devraient convenir à ce nouveau marché du jeudi et donner un vrai coup de fouet à la vie de la commune.

Article de l'est républicain

 

La promo du vélo en ville

Texte: 

Pour fêter l'arrivée du printemps, le groupe de réflexion sur la place du vélo en ville organisait une petite balade, samedi matin.

Rendez-vous était donné devant le lavoir à 10h, une sortie à bicyclette ouverte à tous qui a connu un franc succès car les fondus du deux-roues sont venus en famille.

L'idée des organisateurs était de promouvoir l'usage de vélo en ville, voire, éventuellement, de recenser les points noirs afin de réfléchir à des aménagements futurs. Didier Bonhomme, conseiller municipal, a rappelé aux participants que la ville de Maxéville, dans le cadre de la participation citoyenne, invitait les habitants à des réunions régulières sur la thématique du deux-roues.

Un atelier de petites réparations avec l'association Dynamo est prévu le 25 avril devant la salle du parc et des animations à l'occasion de la fête des Fraises sont à l'étude.

Pour tout renseignement contacter la mairie ou participation@mairie-maxeville.fr

Article de l'est républicain

 

Prévention santé pour les scolaires

Texte: 

Pour une première, le parcours du coeur, piloté par le Club Coeur et Santé et par la ville, a connu un franc succès, mardi après-midi, dans le parc de la mairie.

"Cette année, nous avons les classes de CE2 de l'école André-Vautrin, la Croix-Rouge qui organise une sensibilisation aux gestes de premiers secours ainsi qu'un atelier d'initiation au massage cardiaque et l'association Du Jardin qui anime un stand d'information sur les fruits et le légumes", observait, avec satisfaction, Bernard Ricci,maire adjoint délégué à la scolarité.

Le président du Club Coeur et Santé, Gérard Geoffroy, a proposé aux enfants des tours de parc pour insister sur les bienfaits de l'activité physique pour lutter contre la sédentarité et la prise de poids.

"Sans doute que les petits Maxévillois ont une bonne alimentation car, contrairement à la tendance (un enfant sur conq souffre de surcharge pondérale), nous n'avons pas noté de problème de surpoids parmi nos élèves", ont confié les enseignantes, Marie-Claire Jacquot et Hélène Vigneron. Non seulement l'opération s'inscrivait dans la continuité de la session de 6 semaines proposée par le Club Coeur et Santé, dans le cadre des animations périscolaires à Maxéville (NAP) mais elle collait aussi parfaitement aux programmes scolaires de sciences et d'instruction civique.

Un gamin s'étonnait qu'un "millefeuille" représente l'équivalent de quatorze sucres ! D'autres facteurs de risques pour le coeur, comme le tabac ou l'alimentation et les moyens de s'en prémunir, leur ont été présentés.

Les bénévoles de l'association Du Jardin, Francis Babé et Pascal Beaucourt, proposaient des petits jeux pour faire découvrir certains fruits et légumes et des nouvelles saveurs aux enfants en leur expliquant l'importance d'une nourriture équilibrée avec un bon conseil à ne pas perdre de vue : manger cinq fruits et légumes par jour.

L'animation s'est achevée autour d'un goûter léger.

 

Article de l'est républicain

 

Un défi propreté à relever

Texte: 

http://s-www.estrepublicain.fr/images/CFE02A88-283F-40AA-A759-E654B75FD525/LER_15/un-defi-proprete-a-relever.jpgTroisième édition du Défi Propreté porté par Meurthe-et-Moselle Habitat et un passage par le quartier Champ-le-Boeuf mercredi qui a connu un vif succès avec près de 150 visiteurs sur les stands d'animation et des associations partenaires et nombreuses : MJC Massinon, CGL, Petits Débrouillards, Asae Francas, Maison de l'Habitat, VDNC, les écos-volontaires...

L'atelier cirque, l'animation musicale assurée par les Têtes Brûlées ont attiré les enfants. Le temps fort du Défi propreté consistait en un jeu de piste à travers le quartier avec un questionnaire à remplir pour bénéficier du goûter final.

Autant dire que les enfants aidés de leur plan ont planché sur la localisation d'un tag, le coût de sa suppression, l'emplacement des moloks ou des canisacs, le montant des procès-verbaux pour flagrant délit de déjection...De l'intérêt de respecter l'environnement. "On n'est pas là pour stigmatiser les gens mais pour une action de sensibilisation qui rassemble les générations. Par des mots simples et une rencontre sympa, on constate que les efforts portent leurs fruits dans tous nos quartiers", explique Philippe Moine, responsable mission sociale à MmH qui admet que c'est un effort de tous les instants.

"La propreté des espaces publics et des immeubles implique nécessairement une responsabilité partagée alors, bien sûr, pour créer une prise de conscience parmi les habitants, il faut répéter que la propreté est un élément du vivre ensemble, que l'intérêt est aussi financier et qu'elle implique un comportement citoyen".

A l'instar de ce locataire du 11 rue de la Seille dont le fleurissement en pied d'immeuble met du baume au coeur à ses concitoyens. Etaients présents, Jacqueline Ries pour la mairie de Maxéville, le médiateur de quartier et les gardiens d'immeubles de MmH.

Article de l'est républicain

Tous déguisés à la maternelle Vautrin

Texte: 

http://s-www.estrepublicain.fr/images/AEC471D8-0D19-4518-8B3D-CD310CFAF074/LER_15/tous-deguises-a-la-maternelle-vautrin.jpg

L'école maternelle André Vautrin a subi un vent de fronde de la part des parents mécontents de ne pas pouvoir participer au carnaval, cette année.

"Faute d'arrêté municipal le traditionnel défilé dans les rues de la commune n'a pas pu avoir lieu, sécurité oblige" a expliqué la directrice, Cécile Larive. A la grande joie des enfants, jeudi après-midi, l'école a organisé une petite fête haute en couleur dans la cour de récréation. Les élèves de Mmes Larive, Tormen-Marchal, Plu, Olivetto et de M. Maire ont accueilli une vingtaine d'enfants de Jean-Baptiste-Thiéry, déguisés en arbres.

Jiji le clown est venu amuser les enfants avec son canon à bulles de savon. Les enfants ont déployé leurs jolis costumes dans une effervescence colorée : super-héros (Batman, Power Rangers et autres Spiderman), Oui Oui, Blanche-Neige, princesses, Reine des neiges, l'étrange Dinosaure, l'indienne, le docteur et l'infirmière, Pikachu, le parachutiste...Puis

, les petits ventres affamés ont pu se régaler avec les beignets préparés par les mamans et le traditionnel goûter partagé.

Article de l'est Républicain

Stanislas Moto Club de Maxéville

Texte: 

http://s-www.estrepublicain.fr/images/1BF910B0-1925-4ABB-83A4-729995CB16BF/LER_15/trial-haut-de-gamme-dimanche.jpgMichel Demange vient de succéder à David Juin à la tête du Stanislas Moto-Club de Maxéville qui accueille les championnats de Lorraine de trial ce dimanche.

Il explique "Le trial est une épreuve de motocyclisme qui consiste à franchir des obstacles naturels (talus,rochers,...) ou artificiels dans les zones délimitées avec un temps imparti en posant le moins possible le pied à terre. Selon la qualité des pilotes, les tracés sont différents."

Pour la section trial du Stanislas Moto Club, cela représente trois mois de préparation car les bénévoles ont retraillé les douze zones à coup de pelleteuses. Les meilleurs licenciés FFM participent, toutes les catégories sont représentés, les S4 et moins de 14 ans qui devront parcourir deux fois le circuit de 12 zones, et les plus aguerris de S4+ à S1 et quelques experts qui boucleront trois tours.

Le public peut profiter du spectacle car les douze zones sont accessibles à pied et pas trop éloignées les unes des autres. Il y a moins 1 km entre la première. Le spectacle est garanti car en fin d'après-midi les meilleurs pilotes libérés de leur stress se lâchent pour offrir à proximité des bâtiments des démonstrations au public.

Le Stanislas moto-club a engagé une quizaine de pilotes dans toutes catégories sauf en expert. "Notre fer de lance c'est Kévin Nicot qui s'entraîne avec les experts du club de la Bresse" précise le président, qui a d'autres projet. "Avec ses installations et ses 200 adhérents le club a un énorme potentiel. Ca fait 15 ans que je suis au club, je souhaite insuffler une bonne dynamique, améliorer la communication, faire venir plus de jeunes, relancer la section enduro en perte de licenciés, organiser une épreuve de trial de niveau Championnat de France."

Article de l'est républicain

Après-midi chantant à Notre-Dame de Bon-Repos

Texte: 

Les résidants de Notre-Dame de Bon-Repos ont accueilli, lundi, leurs homologues de la maison de retraite de Saint-Famille de Vandoeuvre et la chorale A tout Choeur de l'office nationale des personnes âgées de Nancy pour un après-midi placé sous le signe du divertissement et de la chanson.

Les choristes, sous la direction de leur dynamique chef de choeur, stéphane Théren, ont repris des chansons françaises très populaires à la grande joie des anciens qui n'ont pas manqué de fredonner quelques refrains, parmi l'important répertoire, notamment, les grands classiques, "le lion est mort" de Salvador, "La petite fugue" de Leforestier, "La dernière séance" d'Eddy Mitchell, "C'est un Beau roman" de Fugain, "La Ballade irlandaise" de Bourvil, "Le lac du Connemara" de Sardou....

Une Ambiance chaleureuse, un spectacle de qualité, les personnes âgées étaient ravies de partager avec les choristes une sympathique collation finale.

Article de l'Est républicain

 

Le MIG en plein boum

Texte: 

Ambiance de discothèque samedi après-midi à la salle du parc. Ils ont tous pu danser et s'amuser sur un large panel de musiques choisies par eux.

La mini-boum enfants offerte aux jeunes Maxévillois a tenu toutes ses promesses grâce à l'organisation aux petits oignons de Jean-Christophe Guenichon et de sa sympathique équipe, Christian, Marie-Thérèse et Jiji le clown.

Une quarantaine de 10-14 ans ont participé à l'animation. Les mamans avaient même gentiment apporté de délicieux gâteaux concotés par leurs soins tandis que l'association Max'Inter-générations vendait des boissons à petits prix. Aux platines, Cricri le disc-jockey diffusait des musiques actuels à leur goût et notamment du hip-hop ou des tubes que l'on entend sur les meilleurs dancefloor.

Le MIG prépare évidémment d'autres rendez-vous pour les enfants qui seront informés ultérieurement mais aussi une fête polonaise dans le parc, le 9 mai, puis le barbecue des Amis du Parc le 17 mai et quelques thés dansants qui seront organisés à la salle des Carrières avec Radio caraïb Nancy mais les dates ne sont pas encore arrêtées.Le mI

G sera également présent pour la fête des fraises les 13 et 14 juin, une édition inédite car des animations sont annoncées dans les quartiers le samedi ainsi qu'une brocante le dimanche autour du parc. Quant à la fête foraine et des fanfares, elle a été différée à une autre date. Une fête du jeu dans le parc avec la ludothèque est aussi prévue le 6 juin.

Article de l'Est républicain

Pages