30px; }
Welcome Visitor:

Pimax N°223 Janvier 2010 - L'association des habitants

Onglets principaux

Le dossier du mois, l'association des habitants, indispensable à la réussite de l'évolution urbaine. Des programmes de rénovation urbaine à la gestion urbaine de proximité.

 

Le Plateau de Haye fait actuellement l’objet de lourds travaux, et ce depuis plusieurs mois. Ils apportent la promesse d’une amélioration de l’habitat et du cadre de vie pour ses habitants. Aider les quartiers à reprendre le chemin de la ville, proposer une offre adaptée aux ménages, aux jeunes, aux personnes âgées, handicapées, et aux familles ; créer un véritable coeur de quartier, avec des équipements sportifs, des groupes scolaires rénovés, un nouveau centre commercial…
Voilà autant de défis que la Ville de Maxéville a choisi de relever, en partenariat avec la Communauté Urbaine du Grand Nancy et en concertation avec l’ensemble de ses partenaires et des habitants.

Qu’est ce que la Gestion Urbaine de Proximité ?
La Gestion Urbaine de Proximité part d’un constat simple : les quartiers
prioritaires de la politique de la ville sont encore aujourd’hui le théâtre
de dysfonctionnements multiples. Cette politique d’action publique
volontariste vise à améliorer les conditions de vie des habitants et à
résoudre les problèmes quotidiens de gestion des espaces d’habitats.
Pour cela, la commune s’associe à la Communauté Urbaine du Grand
Nancy, aux différents bailleurs, et à tous les acteurs territoriaux
concernés, dans un souci de complémentarité. Cette dynamique
partenariale et territorialisée permet de clarifier les responsabilités de
chacun autour d’une stratégie de gestion globale du quartier. Les
habitants doivent évidemment être partie prenante du projet. Ils sont au
coeur du dispositif car ils permettent une réactivité au quotidien. Inscrit
dans une démarche de développement durable, on parle alors d’« écoresponsabilité
».
La mise en place de la GUP à Maxéville :
Nous sommes actuellement dans la première phase qui est un temps
de réflexion. En effet, ce qui va être réalisé à Champ-le-Boeuf doit pouvoir
être reproduit de manière similaire sur le quartier Solvay et sur tout le
Plateau de Haye, et enfin s’étendre sur sept autres quartiers d’habitat
social du Grand Nancy, concernés eux aussi par les Programmes de
Rénovation Urbaine.
Le groupe qui pilote cette Gestion Urbaine de Proximité a été mis en
place courant novembre.
Un deuxième temps permettra d’inclure les habitants au coeur de
cellules opérationnelles dans chaque quartier, chaque îlot d’habitation
et ils participeront pleinement à l’amélioration du «mieux vivre
ensemble ».
Cette réflexion a permis d’ores et déjà de mettre en avant les divers
champs prioritaires pour lesquels les différents partenaires doivent
intervenir :
3 La propreté, l’entretien des espaces publics.
Qui concerne par exemple, l’enlèvement plus rapide des
encombrants, le nettoyage, l’amélioration des espaces verts…
3 La sécurité, la tranquillité.
Avec par exemple, l’installation d’un système de vidéosurveillance,
la diminution des nuisances sonores, un service de gardiennage…
3 L’accessibilité, le handicap.
Avec une meilleure prise en compte de l’accessibilité des
Personnes à Mobilité Réduite, et une meilleure gestion du
déplacement et du stationnement.
3 L’accompagnement social lié au logement en facilitant la
transmission d’information entre services compétents et en
participant à l’instruction des dossiers auprès des bailleurs.

Articles similaires

N°137 PiMax février 2002

Texte: 

Un spectacle haut en “Colore !”. Depuis plus de huit ans sur les sentiers de la chanson, la troupe nancéienne "Méli-Mélodie" dispose d’un répertoire de créations très diversifiées : après "Monopolis", adaptation du célèbre opéra-rock Starmania en 1995 et "Chronofollis", fresque historique retraçant 400 ans d’exclusion en 1997, son spectacle actuel présente des harmonisations originales de chansons d’aujourd’hui mêlant ambiances gaies et graves. Afin d’offrir aux Maxévillois la possibilité de passer un après-midi musical en famille, la municipalité a invité la troupe "Méli-Mélodie" à présenter son spectacle "Colore !" le 24 février prochain.

N°186 Pimax JuilletAoût 2006 - Ca va faire des étincelles

Texte: 

Après un mois de juin riche en rendez-vous et pour attaquer la rentrée avec élan, je vous souhaite tout simplement de très bonnes vacances à tous.
Votre maire, Henri Bégorre

Allumer un feu sans briquet, sans allumette... Faire voler une montgolfière, découvrir des éoliennes, fabriquer des petits robots, mener l’enquête à travers une course d’orientation trépidante… S'amuser aussi, parce c'est l'été, faire des rencontres musicales et danser sous les lampions parce que c'est bientôt le 14 juillet. Maxéville, sous le signe de l'air et du feu, déclare l'été commencé !

Pimax N°202 janvier 2008 blake et mortimer

Texte: 

Pour la seconde année, Maxéville rend hommage à Edgar P. Jacobs avec une exposition inédite à l’occasion du cinquantenaire de la bande dessinée S.O.S. METEORES. Les premières pages de S.O.S. Météores, cinquième aventure des célèbres Blake et Mortimer, ont été publiées par Edgar P. Jacobs le 8 janvier 1958 dans le magazine Tintin (édition Belge) numéro 2.

50 ans plus tard, la mairie de Maxéville, en collaboration avec la Fondation Jacobs et avec le soutien du CGRI (Commissariat Général aux Relations Internationales de Wallonie-Bruxelles), rend hommage à Edgar P. Jacobs et à cet album qui renvoie étrangement à l’enjeu global et mondial du XXIe : le climat.

Pimax N°216 mai 2009 - Bourse aux plantes de printemps

Texte: 

C’est le moment de quitter vos vivaces devenues trop encombrantes, vos semences, plantes et arbustes en surnombre…

Et c’est aussi le moment de renouveler vos plantations et découvrir d’autres espèces et variétés différentes. Alors ne jetez rien !
La 13ème bourse aux plantes de printemps, organisée dans le parc de la Mairie rue Charcot le 16 mai de 14h à 17h, vous permettra de venir échanger
végétaux, trucs et astuces et également votre expérience en matière de jardinage.
De plus, l’association Max’ Jardins se propose de répondre à toutes les ques t ions que vous vous posez sur les méthodes de culture à dédier au potager et au jardinage biologiques.