30px; }
Welcome Visitor:

Les 3 fleurs : symbole de la transformation de Maxéville "Vivre Maxéville"

Onglets principaux

Message d'erreur

User warning: The following module is missing from the file system: workflownode. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1143 of /var/www/vhosts/maxeville.tv/httpdocs/includes/bootstrap.inc).
Posté par Vivre Maxéville le 22 février 2014 dans Bilan | Commenter

Améliorer la qualité de vie -la qualité de ville- a été une priorité dans les années qui viennent de s’écouler. Pas facile de tirer partie d’un patrimoine naturel, certes majeur (les espaces naturels situés sur le plateau, les coteaux, les berges de la Meurthe et du Canal représentent une part importante de la superficie de la ville), mais également difficile à exploiter en raison de la pente, de l’intervention de multiples institutions.

Les moyens humains constituent l’une des dépenses importantes qui permettent de mettre en oeuvre cette orientation politique puisque pas moins de 5 agents sont aujourd’hui directement mobilisés pour la création et l’entretien des espaces verts, en plus des agents chargés du nettoyage des espaces publics. Mais cette qualité environnementale procède aussi de nombreuses initiatives remarquables qui ont permis à la ville d’acquérir, en 2012, sa 3ème fleur : création d’espaces verts (au centre, sur le plateau de Haye), Opération Programmée d’Amélioration des Vergers, création d’un verger pédagogique et constitution d’un verger conservatoire pour préserver la diversité de variétés Lorraines d’arbres fruitiers, inventaire des arbres des forêts communales, ouverture de 50 jardins familiaux, création d’écuries municipales et recours au travail équin pour l’entretien des espaces publics, parc linéaire qui longe le mur anti-bruit au Champ le Boeuf, etc.

Dans ce domaine, le rôle des maxévillois est particulièrement déterminant ; le bilan de Maxéville n’est aussi positif que grâce à la formidable prise de conscience de chacun : le fleurissement par les particuliers est essentiel, tout comme l’engagement de l’association qui fait vivre les jardins familiaux, tous les utilisateurs de l’équi-tram, les jardiniers de la bourse aux plantes, les propriétaires de chiens propres, etc.

Hier, toute entière tournée vers le travail avec ses industries et ses mines, notre ville n’oublie pas ses racines mais s’oriente résolument vers un futur où l’homme a davantage sa place.

Articles similaires

Compte Rendu réunion "Vivre Maxéville", je ne serais jamais Maire

Texte: 

Vendredi 7 février de 18h à 20h avait eu lieu la réunion de l'équipe "Vivre Maxéville" au complexe Léo Lagrange à la salle Imouzzer. Comme j'y suis allé à la réunion de l'équipe de "Maxéville Ensemble et Autrement", j'ai pu faire une comparaison entre les deux réunions: deux styles totalement différent.

En 2008, je suis venu déjà dans la même salle, mais les tables étaient placé en rond et la salle était remplie. Aujourd'hui, comme vous pouvez le voir sur la photo, nous avons le Maire qui fait face au publicc venu nombreux. Et la qualité de l'échange était au rendez-vous grâce notamment à la présence d'habitants qui connaissent leurs sujets.

Vivre Maxéville à très haut débit "Vivre Maxéville"

Texte: 
Posté par Vivre Maxéville le 26 février 2014 dans Projet | Commenter

Donner la possibilité à chaque habitant du Grand Nancy de se raccorder, s’il le souhaite, au très haut débit, c’est l’ambition collective portée par l’agglomération nancéienne et particulièrement défendue par Henri Bégorre et Mireille Gazin, représentants de la ville à la Communauté Urbaine. Maxéville fait donc partie des 4 communes dans lesquels le délégataire de service public, Tutor Nancy, fait des travaux pour déployer le réseau de fibre optique.

Vivre l'ouverture culturelle "vivre Maxéville"

Texte: 

Vivre l’ouverture culturelle

Posté par Vivre Maxéville le 7 mars 2014 dans Projet | Commenter

Maxéville la culturelle : voilà un pari qui n’était pas gagné ! Pourtant, à force de détermination, sans perdre sa mémoire, en créant et en rénovant les équipements de la ville, en ouvrant l’offre culturelle à tous les habitants, quels que soient leurs âge, revenus et quartier, en favorisant l’expression culturelle dans les rues, au plus près des habitants, Maxéville est désormais reconnue pour sa richesse et son ouverture culturelle.

Conférence Presse Henri Bégorre pour "Vivre Maxéville"

Texte: 

Henri Bégorre Maire sortant de Maxéville a confié toute la presse pour une conférence de presse ce samedi 1 février à 11h à la salle de la justice à Maxéville. Un site internet sera prochainement ouvert pour cette campagne. Notre cher ami Daniel via son blog Max Dany a déjà publié un résumé sur cette conférence, et je ne pourrais mieux faire.

Habiter à Maxéville "Vivre Maxéville"

Texte: 
Posté par Vivre Maxéville le 24 février 2014 dans Projet | Commenter

Maxéville accueille de nombreux logements sociaux, c’est un fait indéniable. Les deux plus récents quartiers des Aulnes-Tour Panoramique et du Champ le Bœuf ont été créés à partir d’une proportion significative de logements sociaux tandis que dans le centre et sur Meurthe-Canal, des programmes plus épars ont contribué, au fil du temps, à densifier la ville.