30px; }
Welcome Visitor:

Vivre l'ouverture culturelle "vivre Maxéville"

Onglets principaux

Vivre l’ouverture culturelle

Posté par Vivre Maxéville le 7 mars 2014 dans Projet | Commenter

Maxéville la culturelle : voilà un pari qui n’était pas gagné ! Pourtant, à force de détermination, sans perdre sa mémoire, en créant et en rénovant les équipements de la ville, en ouvrant l’offre culturelle à tous les habitants, quels que soient leurs âge, revenus et quartier, en favorisant l’expression culturelle dans les rues, au plus près des habitants, Maxéville est désormais reconnue pour sa richesse et son ouverture culturelle.

L’investissement est significatif comme en témoigne l’ensemble des moyens engagés (les Brasseries, les médiathèques et ludothèques, les fêtes populaires, les expositions, la MJC, etc.). Mais le plus important facteur de réussite est sans doute cet état d’esprit qui rassemble les membres de la liste « Vivre Maxéville » : permettre l’expression artistique dans toute sa diversité en garantissant que chaque public puisse accéder à l’offre à laquelle il aspire. Cette réussite repose également sur la dimension de réseau des acteurs : ceux de la ville (associations, institutions, etc.) comme ceux de l’agglomération et au-delà. Ainsi, les partenariats noués avec les prestigieuses institutions d’envergure régionale que sont l’Opéra, l’orchestre de Nancy ou encore la médiathèque ont été déterminants dans la construction d’une identité culturelle spécifique.

Demain, le projet de la liste « Vivre Maxéville » se tournera encore davantage vers la jeunesse et vers les nouvelles façons de faire vivre la culture dans la ville :

- les anciennes brasseries se renforceront comme lieu reconnu de culture scientifique et de l’imaginaire,

- la vie culturelle sera décloisonnée, les pratiques amateurs se rapprocheront de celles des artistes professionnels, des passerelles seront créées entre les institutions publiques et le secteur privé, l’émergence de lieux mêlant artistes et entrepreneurs sera favorisée,

- un réseau de « boîtes à lire » pourra être organisé dans les parcs publics selon le principe « prenez, lisez, déposez, partagez » : une idée simple pour encourager la lecture,

- en profitant, notamment, du partenariat solide institué avec le cirque Gones, la création d’un festival des arts de la rue sera étudiée,

- la diffusion d’œuvres (exposition) sera soutenue en liaison avec les initiatives déjà prises dans ce domaine. Des expositions dans le parc on déjà eu lieu, nous souhaitons continuer de favoriser ce type d’événement dans le parc ou dans d’autres lieux publics.

Demain, encore, la réforme des rythmes scolaires sera mise à profit pour proposer aux plus jeunes un véritable parcours artistique : il s’agit de donner à chaque enfant, à chaque jeune, des clés pour s’ouvrir au monde, aux autres, à eux-mêmes.

L’ambition culturelle de Maxéville est forte : loin des clichés d’une ville de banlieue renfermée sur elle-même, notre ville porte loin une image d’ouverture culturelle, respectueuse de la création artistique tout autant que soucieuse de la faire vivre au plus grand nombre.

Articles similaires

Mobiliser des fonds pour Maxéville "Vivre Maxéville"

Texte: 
Posté par Vivre Maxéville le 25 février 2014 dans Bilan | Commenter

Près de 200 millions d’Euros pour Maxéville ! C’est le total des interventions des institutions engagées en faveur de la transformation de Maxéville : mairie, Communauté Urbaine, collectivités locales, bailleurs sociaux, etc. Cette mobilisation a permis à Maxéville de se transformer profondément.

Vivre paisiblement de "Vivre Maxéville"

Texte: 

Ne disposant pas de vidéo sur la proposition "vivre paisiblement" du candidat Henri Bégorre pour "vivre Maxéville". Je fais un copier coller sur ce site d'après le blog de campagne, en ajoutant une information supllémentaire sur une délibération trouvé sur internet.

Chacun aspire à la tranquillité dans sa ville. Maxéville s’est engagée, très tôt, dans le dispositif du Contrat Local de Sécurité Intercommunal, tout en multipliant les initiatives propres à son territoire : local de la police municipal largement accessible, brigades équestres de police municipale, intervention d’ASVP, actions d’animation et de prévention, etc.

Aujourd’hui, le projet de la liste « Vivre Maxéville » est de consolider les mesures déjà engagées en s’appuyant sur le dispositif intercommunal et notamment :

- en promouvant l’implantation d’une Maison de Justice et du Droit sur le plateau de Haye,

La jeunesse, l’un des atouts majeurs de Maxéville "Vivre Maxéville"

Texte: 
Posté par Vivre Maxéville le 20 février 2014 dans Projet | Commenter

Maxéville présente des caractéristiques assez atypiques dans son environnement. Par exemple, elle est l’une des villes les plus « jeunes » de l’agglomération nancéienne : plus de 44 % de la population a moins de 30 ans (11 points de plus qu’à St-Max par exemple et 7 points de plus qu’Essey-les-Nancy) et la moyenne d’âge de la ville s’établit à 36 ans (la 2ème plus jeune de l’agglomération).

Compte Rendu réunion "Vivre Maxéville", je ne serais jamais Maire

Texte: 

Vendredi 7 février de 18h à 20h avait eu lieu la réunion de l'équipe "Vivre Maxéville" au complexe Léo Lagrange à la salle Imouzzer. Comme j'y suis allé à la réunion de l'équipe de "Maxéville Ensemble et Autrement", j'ai pu faire une comparaison entre les deux réunions: deux styles totalement différent.

En 2008, je suis venu déjà dans la même salle, mais les tables étaient placé en rond et la salle était remplie. Aujourd'hui, comme vous pouvez le voir sur la photo, nous avons le Maire qui fait face au publicc venu nombreux. Et la qualité de l'échange était au rendez-vous grâce notamment à la présence d'habitants qui connaissent leurs sujets.

Vivre Maxéville à très haut débit "Vivre Maxéville"

Texte: 
Posté par Vivre Maxéville le 26 février 2014 dans Projet | Commenter

Donner la possibilité à chaque habitant du Grand Nancy de se raccorder, s’il le souhaite, au très haut débit, c’est l’ambition collective portée par l’agglomération nancéienne et particulièrement défendue par Henri Bégorre et Mireille Gazin, représentants de la ville à la Communauté Urbaine. Maxéville fait donc partie des 4 communes dans lesquels le délégataire de service public, Tutor Nancy, fait des travaux pour déployer le réseau de fibre optique.