Welcome Visitor:

Economie de la fonctionnalité et de la coopération

Onglets principaux

Texte: 

Articles similaires

Mamma mia à Maxéville

Texte: 

Ce samedi, je suis allé au Zénith de Nancy qui est situé sur le plateau de Maxéville pour prendre quelques photos du spectacle de mamma mia mais je n'ai pas pu prendre les photos du spectacle car je suis resté uniquement pour la présentation du véhicule ASX de chez Mitsubishi.

Je trouve que c'est dommage de disposer d'un zénith et de ne pas avoir une large programmation sur ce site. J'ai rencontrer rapidement le direteur du zénith mais comme les gens commencaient à arriver pour la séance de 15h je n'ai pas pu proposer une participation vidéo de mon association. J'aurais pu ainsi faire un reportage sur chaque événement du zénith. C'est promis quand je serais à la retraite j'aurais plus de temps ou alors il faut que je forme une personne pour cela.

J'ai déjà tenté l'expérience mais sans résultat car on ne s'improvise pas caméraman et journaliste en même temps sauf moi. En repartant du Zénith, je me suis arrêter sur le chantier de la futur salle de fête de Maxéville. ET ej trouve que les travaux n'avancent pas rapidement depuis ma dernière visite au mois d'août. Je voulais prendre des photos pour avoir un historique mais à quoi bon, il y a vait des grillages et j'étais trop bien habillé pour me salir et passé au dessus du grillage au risque de me faire mal.

 

Dépouillement élection municipale Maxéville 2014

Texte: 

Dimanche mars avait lieu le dépouillement de l'élection municipale 2014 de Maxéville à la salle du parc à partir de 18h. C'était la première fois que je me rendais à un dépouillement. Lorsque je suis arriver, il y avait déjà du monde, et au fur et mesure que le temps passait, les gens arrivaient de plus en plus.

Nous connaissons le résultat, et j'ai voulu avoir une archive de cet événement important de la commune. Il s'avère donc que Christophe l'ai emporté. Ne souhaitant pas me mélanger avec qui que ce soit, je suis rester tranquillement dans mon coin en attendant le résultat. J'ai pu ainsi voir l'évolution des visages à chaque coup de téléphone que recevaient les élus que ce soit de droite ou de gauche.

Au début, l'atmosphère était tendu. C'était pas la joie et c'est normal. Une fois le résultat tombé, l'équipe de Henri Bégorre a fait un QG dans la cuisine pendant une bonne demi-heure avant de prendre la parole. Je n'ai pas pu accéder dans la cuisine pour filmer, seule la journaliste de l'Est républicain recueillait les propos.

C'est pas grave car j'ai pu prendre dans le vif, les propos de Christophe, une fois le résultat connu. Ce dont je peux témoigner est que lorsquele maire a dû faire l'annonce officiel, sa voix était très basse : un coup dur.

Les partisans de Christophe ont crier leur joie, leur victoire pendant que de l'autre côté, c'était le silence. Il n'y avait aucune retenu face à la victoire de Christophe, lui-même déclare que c'est historique pour Maxéville. Ca tombe bien puisque, j'étais présent et nos enfants pourront voir cette vidéo pour revivre ce moment historique.

Je pensais que le résultat aller se faire rapidement mais cela ne fut pas le cas. Le tableau présent dans la salle pour le récapitulatif des résultats n'a pas été utilisé. Une fois l'annonce officiel effectué, l'équipe de Henri Bégorre s'est rétiré de la salle. Après, j'ai vu une vidéo de "Maxéville Ensemble et Autrement" fêtait leur victoire dans la joie et la danse. Christophe est un danseur dont ne soupçonne pas le talent.

Dimanche 30 mars 2014 aura lieu la cérémonie de passation de pouvoir entre Henri Bégorre et Christophe Choserot. Mercid  à Daniel de nous informer via son blog. Par contre Dimanche, je ne suis pas disponible pour me rendre à la mairie, j'organise l'anniversaire de ma fille avec la famille. Il y aura bien quelqu'un pour filmer ou prendre des photos pour qu'on puisse les voir par la suite.

Source Blog MaxDany

1er plateau poussin au Maxéville Nancy Volley

Texte: 

 

Dimanche 9 novembre 2014 matin 9h20, les premiers jeunes joueurs meurthe et mosellans et le meusien :) arrivent... la salle commence à prendre forme avec l’installation des filets et du matériel pour les ateliers du matin.

Dans le hall, la buvette se met en place avec en plus quelques créations faits main... Et c'est parti! une quarantaine d'enfants commencent l'échauffement en musique, les jeunes se rassurent et déstressent un peu!   

la Journée va être bonne!! C'est sous les conseils des éducateurs des clubs et des minimes garçons/filles et benjamines du Maxéville Nancy Volley Jarville que la matinée se passent.  Défis, jeux, challenges tout est bon pour que les jeunes volleyeurs évoluent et progressent tout en s'amusant! A midi, le gymnase se vide mais peu de temps calme dans le  hall! Après avoir dévoré leur pique-nique, les enfants n'attendent qu'une chose: le tournoi de l'ap.midi! La buvette tourne à plein régime, les éducateurs décompressent un peu et hop, c'est reparti!

TOURNOI 1 tournoi fille en 2x2 normal, 1 tournoi garçon en 2x2 normal, 1 tournoi fille en jeu adapté et 1 tournoi garçons en jeu adapté!

Il faut dire que les enfants ont entre 6 et 10 ans! Pas facile! Et pourtant, ils se sont tous donnés à fond! Ils ont même géré l'arbitrage!

Bravo à tous et merci pour cette belle journée! Merci aux mamans de la buvette, aux jeunes qui ont aidé toute la journée sur le plateau et en coulisse!!

Prochaine aventure avec le Comité Départemental de Meurthe et Moselle de Volley-Ball le 6 décembre à Vandoeuvre!

Le démantèlement du Totem à Maxéville

Texte: 

 

Après 15 ans d’effervescence, la friche culturelle emblématique s’efface sous une dernière couche de blanc…

Un coup de rouleau, deux coups de rouleau, un troisième et c’est fini. La truffe du Mickey obèse et trash disparaît sous une couche de peinture blanche. Plus loin, la grande fresque de Flow est déjà engloutie, et les murs jaunes et noirs en passe de disparaître, eux aussi sont grignotés par la lèpre blanchâtre… Janvier 2015, le Totem s’efface, au sens propre.

Promis à fermeture pour le 31 janvier, cette friche culturelle qui a vu battre ce morceau de Maxéville d’un pouls singulier depuis près de 15 ans sera rendue telle qu’en elle-même.

« Telle qu’on l’a trouvée à notre arrivée », promet Didier Manuel, l’un des fondateurs de ce « Territoire Organisé Temporairement en Espace Merveilleux » avec la compagnie Materia Prima qui, elle, a été liquidée l’été dernier.
« Pour du temporaire, ça aura tout de même duré quinze ans ! »

Las de résister

Didier Manuel, souvent monté au front ces derniers mois pour tenter de sauver ce lieu né d’un squat artistique avant de devenir une institution underground, tente à présent de prendre les choses avec une certaine philosophie. « Après tout, ça fait deux ans que je fais du travail de résistance et ça n’a rien d’agréable. Si c’est juste pour résister au maire de Maxéville, Christophe Choserot, qui ne voit aucun intérêt à notre action (pas plus d’ailleurs que l’ensemble des politiques locaux), je ne vois pas l’intérêt. »

Néanmoins, lui et une dizaine de bénévoles ne se contenteront pas de fermer une dernière fois la porte. Tout ce qui faisait l’identité du Totem est appelé à disparaître. L’équipe récupère son propre matériel, les éléments recyclables (cumulus, portes coupe-feu, etc.) sont récupérés pour un éventuel projet à venir (« Je n’exclus pas de remonter quelque chose quelque part »), et deux couches de peinture finiront de neutraliser les lieux. « Lorsqu’on a commencé à squatter ici, j’avais promis au maire de l’époque qu’on rendrait l’appartement en état », explique Didier Manuel. « Par ailleurs, c’est un projet artistique. Si quelqu’un voulait le conserver, il n’avait qu’à payer. D’autant que ça fait 15 ans qu’on travaille comme des bagnards là-dedans, sur le mode bénévolat. »

« Issue tragique »

Les cartons de déménagement se rempliront sans excès d’amertume. Le bilan est plus que flatteur. 
En 15 ans se sont montés sept festivals Souterrain, un nombre incalculable de performances et de soirées, cinq Cabarets rouges, cinq Beat Paradox, une vingtaine de soirées No Access, trois festivals « Pas de fumée sans feu » et des soirées en veux-tu en voilà. 
« Une aventure ultra-positive dont l’issue est tragique », conclut Lukas Zpira, artiste globe-trotter qui enregistre les dernières pages de l’histoire totémique à destination d’Arte.

« Il y a un aveuglément évident du monde politique, qui n’a toujours pas compris qu’ici était né un lieu d’une ampleur unique en Europe, ne serait-ce qu’en terme d’énergie. » 
Cette même énergie est mise cette semaine, pinceau en main, une dernière fois à contribution.

Article de l'est républicain Lysiane GANOUSSE

 

ASAE Francas

Texte: 

L'ASAE FRANCAS qui accueille tout au long de l'année des enfants, des ados et des adultes pour des activités les plus variées, propose durant ces vacances d'hiver un accueil pour les enfants de 6 à 11 ans et un autre pour les ados de 12 à 16 ans.

La semaine dernière, 20 enfants ont choisi la piscine et des grands jeux. les vingt ados, eux, se sont investis dans la peinture de la salle qui leur est destinée. Cette semaine, ils vont continuer cette ta^che dans la joie et la bonne humeur et iront avec les animateurs de l'association chercher des meubles pour l'équiper à leur goût. Une manière intelligente de les responsabiliser quand à leurs comportements dans les locaux.

Pour fêter la fin de la première semaine, une petite fête a été organisée. Un jeune fréquentant le centre, Mathieu, a présenté un numéro de magie. Il a été largement applaudi par les parents, les enfants et les ados. Un groupe de jeunes musiciens "Annie et ses saucisses", composé d'un accordéon, d'une basse, d'un violon, d'une percussion et d'une chanteuse, a interprété plusieurs chansons. Un moment musical de qualité qui a beaucoup plu à tous.

La fête s'est terminée par un goûter partagé par tous, enfants et "artistes", ainsi qu'avec les parents invités à cette fête bien sympathique.

Article de l'est républicain

Un défi propreté à relever

Texte: 

http://s-www.estrepublicain.fr/images/CFE02A88-283F-40AA-A759-E654B75FD525/LER_15/un-defi-proprete-a-relever.jpgTroisième édition du Défi Propreté porté par Meurthe-et-Moselle Habitat et un passage par le quartier Champ-le-Boeuf mercredi qui a connu un vif succès avec près de 150 visiteurs sur les stands d'animation et des associations partenaires et nombreuses : MJC Massinon, CGL, Petits Débrouillards, Asae Francas, Maison de l'Habitat, VDNC, les écos-volontaires...

L'atelier cirque, l'animation musicale assurée par les Têtes Brûlées ont attiré les enfants. Le temps fort du Défi propreté consistait en un jeu de piste à travers le quartier avec un questionnaire à remplir pour bénéficier du goûter final.

Autant dire que les enfants aidés de leur plan ont planché sur la localisation d'un tag, le coût de sa suppression, l'emplacement des moloks ou des canisacs, le montant des procès-verbaux pour flagrant délit de déjection...De l'intérêt de respecter l'environnement. "On n'est pas là pour stigmatiser les gens mais pour une action de sensibilisation qui rassemble les générations. Par des mots simples et une rencontre sympa, on constate que les efforts portent leurs fruits dans tous nos quartiers", explique Philippe Moine, responsable mission sociale à MmH qui admet que c'est un effort de tous les instants.

"La propreté des espaces publics et des immeubles implique nécessairement une responsabilité partagée alors, bien sûr, pour créer une prise de conscience parmi les habitants, il faut répéter que la propreté est un élément du vivre ensemble, que l'intérêt est aussi financier et qu'elle implique un comportement citoyen".

A l'instar de ce locataire du 11 rue de la Seille dont le fleurissement en pied d'immeuble met du baume au coeur à ses concitoyens. Etaients présents, Jacqueline Ries pour la mairie de Maxéville, le médiateur de quartier et les gardiens d'immeubles de MmH.

Article de l'est républicain

Handball : un beau jubilé

Texte: 

Une figure du hand maxévillois, c'est Marcelle Corbu la soixantaine fringante, toujours aussi dynamique, mais qui a souhaité passer la main à la tête du club maxévillois pour la saison prochaine.

Une belle surprise attendait son fiston qui célébrait ses quarante ans ce dimanche. Depuis près de 25 ans que Marcelle s'investit dans le club et bientôt 7 ans qu'elle assure les fonctions de présidente. "J'ai passé tellement de bonnes années, venir au club et voir les jeunes je ne pourrais pas m'en passer alors je serai toujours là pour donner un coup de main.", confiait la maman de Stéphnae qui lui a offert une belle surprise dimanche puisqu'elle organisait une petite fête histoire de faire son jubilé. "Je ne m'y attendais pas du tout et quand je suis arrivé au complexe Marvingt j'ai vu toute la famille et tous les amis j'étais ému", glisse ce handballeur de qualité qui a mis un terme à sa carrière en octobre 2013 suite à une rupture des ligaments croisés, après 23 ans de handabll et une seule infidélité à l'ASM, une petite saison à void ! 

L'après-midi s'est déroulé dans la convivialité entre les familles Corbu et le Schemmel qui eux plus connus dans le monde du foot alors ils ont partagé les disciplines entre Jeunes et moins jeunes et les bouchons ont sauté ensuite.

L'assemblée générale est prévue le 21 juin. Inutile de préciser que le club recrute dans toutes les catégories, que des portes ouvertes pour les 6-17 ans (essai gratuit) sont organisés à Marvingt les 20 et 27 mai de 14h à 17h.

Article de l'Est