Welcome Visitor:

Interviews Festival swing 2012 organisé par Cap Danse

Onglets principaux

Texte: 

Le festival swing 2012 au CILM à Laxou s'est tenu le week end du 27 octobre. Il s'agit donc de la treizième édition avec comme nouveauté de nouveaux professeurs, de nouveaux stagiaires mais toujours la même ambiance. Ce festival a débuté dès le vendredi soir avec une soirée swing,. Le samedi et le dimanche est prévu pour les stages. La soirée avec le show s'est déroulé le samedi soir avec un apéro swing offert dès 17h.

Je viens de terminer le montage du show, et il est vrai que c'est du spectacle. c'est bien la première fois que je constate un incident lors du show. En effet, un des danseurs s'est bléssé  la cheville sans conséquence grave mais iul a dû interrompre son show. Heureseusement que c'était un show en groupe.

Par cette vidéo, je vous propose l'interview donc de Claudine et Patrice MARCHAL,les instigateurs de ce festival avec l'aide bien entendu des bénévoles qu'on ne cesserra pas de féliciter car vous ne pouvez pas imaginer l'organisation monstre que cela nécessite.

Pour ma part, je n'ai pas pu assister à ce festival mais notre caméraman Christian étant disponible, il a pu effectuer ce reportage. Heureusement qu'il est là pour vous rapporter ces superbes images. Il y a aussi l'interview de l'orchestre les King Cool Cat et quelques séquences de swing.

Clip vidéo festival swing 2012

Articles similaires

Clip festival swing 2012 au CILM

Texte: 

L'association Cap danse organise le 13 ième festival swing au CILM à Laxou du vendredi 26 au dimanche 28 octobre 2012. Cette année, nous avons effectué la captation du spectacle et de la soirée. Je vous propose donc de retrouver le clip vidéo de ce festival. Vous pouvez également voir l'interview de Patrice Marchal et Claudine.

 

En dehors des sentiers battus

Texte: 

La Ville de Laxou a restauré et aménagé 17 km de sentiers communaux qui courent de vergers en jardins, des ruelles étroites du Village aux pentes et escaliers à flanc de côteaux, jusqu’en lisière de forêt.

Dans ce décor naturel d’exception, inhabituel, la municipalité de Laxou a souhaité surprendre et séduire le public. Le projet s’intitule « En Dehors des Sentiers Battus ».

La première édition, de l’automne 2003 au printemps 2004, s’est déroulée dans les sentiers et jardins du secteur de Mi-lès-Vignes. Le succès de cette manifestation a incité ses initiateurs à renouveler l’expérience en biennale.

Du 16 septembre 2006 au 24 mars 2007, « En Dehors des Sentiers Battus » s’est installé dans le « Fond de Lavaux ».

La troisième édition, du 19 septembre 2009 au 20 mars 2010, vient de se terminer. Elle a permis de découvrir un coeur de village intimement lié à une campagne toute proche destinée, il y a quelques dizaines d’années, à recevoir les plants de vigne. D’elle ne restera que le souvenir photographique.

Sans blesser le végétal, Nature et Culture se sont associées dans une aventure collective. Les sentiers, les rues du village et les jardins ont été durant l’hiver et jusqu’aux premiers jours du printemps, l’espace privilégié d’une dizaine de créateurs de renom.

Répondre aux attentes des générations d’aujourd’hui, sans compromettre ce qui sera offert aux générations futures, c’est l’esprit du développement durable. Ici, l’expression artistique est prétexte à sensibiliser à un environnement que la municipalité souhaite préserver, sans pour autant s’opposerà un développement harmonieux de Laxou au sein de l’agglomération.

Le collège La Fontaine en danger

Texte: 

Article de juin 2012 - Alexandra Les collèges du Plateau de Haye en débat. Dans le cadre du plan Collèges Nouvelles Générations du conseil général, parents d'élèves et élus se sont retrouvés au CILM pour débattre de la fermeture éventuelle d'un collège sur le Plateau de Haye. Le vice-président du conseil général Mathieu Klein a rappelé les objectifs du projet : entre autres, un équilibre des effectifs et la mixité avec des collèges à taille humaine, évoquant un effectif global de 300 à 400 élèves.

Etabli sur 4 ans, ce plan doit dans un premier temps définir les travaux à réaliser. Concernant plus particulièrement le Plateau de Haye et ses 2 collèges, La Fontaine au Champ-le-Boeuf et Claude le Lorrain au Haut-du-Lièvre, 3 hypothèses sont proposées : reconstruction de La Fontaine et fermeture de Claude le Lorrain ; reconstruction de Claude le Lorrain et fermeture de La Fontaine ; fermeture des 2 établissements et construction d'un nouveau collège sur le terrain situé au-dessus de la caserne des pompiers de Gentilly.
Le conseil général privilégie cette 3e hypothèse afin de ne pas favoriser l'un des 2 quartiers.
Les parents des futurs collégiens résidant au Champ-le-Boeuf se sont pour certains très vivement fait entendre soulignant principalement un problème de sécurité pour les enfants qui s'y rendront à pied. Rappelant que les dessertes de bus seront adaptées en fonction du collège, Mathieu Klein a répondu que des cheminements piétons seraient faits pour la sécurité des élèves.
Du côté du personnel enseignant des 2 collèges, les avis sont partagés : certains sont résolument contre une fermeture et d'autres, bien que sachant leur poste menacé, ne sont pas réfractaires à la construction d'un nouvel établissement.

Article de avril 2012 - Alexandra

Parmi elles, un collège serait construit sur le site de l'IUFM et un second sur le Plateau de Haye. En cas de non disponibilité foncière pour ce dernier, soit Le Lorrain, soit La Fontaine serait reconstruit, induisant la fermeture des 2 autres établissements.
Regrettant l'absence du vice-président du conseil général Mathieu Klein, les parents présents, habitants du quartier pour la plupart, ont donc fait part de leurs inquiétudes quant au devenir du collège La Fontaine et à l'avenir du quartier en lui-même. Ils ont en outre évoqué la ligne de bus 124 que les enfants devraient prendre pour aller à Le Lorrain, une ligne qu'ils qualifient de peu fréquentable.

Le maire Laurent Garcia a souligné la volonté de la municipalité de Laxou de conserver le collège et son gymnase, rejoint par l'adjoint au maire de Maxéville, Georges Mayeur.
Le conseiller général Pierre Baumann a parlé d'une resectorisation obligatoire, évoquant entre autres les problèmes de baisse d'effectif et l'exercice des professeurs sur plusieurs établissements.

Présentant l'idée de départ comme louable, un enseignant a confirmé qu'il n'était pas concevable d'entretenir des bâtiments avec peu d'élèves ajoutant néanmoins que des mélanges pourraient être "détonants" et ne feraient que "diluer les problèmes et les multiplier". Son idée serait de conserver La Fontaine et reconstruire Jean Lamour afin de partager le collège du Haut-du-Lièvre sur les 2 établissements et de favoriser ainsi une meilleure mixité, des propos applaudis par les parents présents.
Lara, actuellement en 6e, a par ailleurs confié que même les élèves n'étaient pas informés ajoutant au sujet du Champ-le-Bœuf et du Haut-du-Lièvre : " deux quartiers qui ne s'aiment pas dans un même collège, ça va être une cata !".

La réalisation du projet étant prévue d'ici 2018, il a été rappelé que les parents des élèves de primaires sont particulièrement concernés et invités à se joindre aux parents des collégiens, le vote étant prévu par le Conseil Général fin juin.
Une prochaine réunion aura lieu jeudi 3 mai. Ci joint le courrier de M. KLEIN ici

Réception des associations laxoviennes

Texte: 

Publiée le 21 nov. 2012 par

Réception des associations laxoviennes le lundi 19 novembre 2012
à la salle Hausermann à Laxou.

L'amicale des donneurs de sang de Laxou remet ses diplômes et encourage
les généreux donneurs à poursuivre leurs efforts.

Images Khaled FRIKHA - Photographe
Pour la Ville de Laxou

Tous droits réservés - novembre 2012

 

Course de voiture à pédales au champ-le-boeuf

Texte: 

En 2008, j'ai participé à la première course de voitures à pédales dans mon quartier en tant que caméraman. Cette course a eu lieu de la pharmacie du par jusqu'au tratieur le relais gourmand, ne me demander pas le nom des rues, je ne les connais pas.

La course a durer toute l'après-midi, et par miracle il avait du soleil. Je me souviens que pour organiser cette course, il a fallu bloquer les rues, faire devier l'itinéraire des bus, ce qui a dû en mécontenter certains. Les candidats devaient fabriquer eux-même leurs voitures. J'ai filmé l'équipe du Comité des fêtes mais je ne sais plus où est-ce que j'ai pu mettre les vidéos.

Il faut signaler que je filme énormément et qu'il faudrait un peu organiser tout cela. C'est ce dont je suis en train de faire en vous proposant cette vidéo de 2008. Il vaut mieux tard que jamais.

Règlement de la course de voitures à pédales 1.Durée de la course, 2h de 14h à 16h : distance du parcours 826 m 2.Une équipe est composée de 5 personnes, 4 pilotes et un mécanicien au satnd 3.La voiture peut être pilotée par les 4 pilotes de l'équipe 4.Un pilote ne peut pas changer d'équipe pendant la manifestation 5.Les changements de pilotes se font devant les stands 6.Les pilotes doivent être costumés et le stand décoré 7.Les voitures doivent rouler à droite et doubler à gauche et respecter les consignes des commissaires 8.Le placement sur la grille de départ se fera au tirage au sort face à son stand 9.Pendant la course les concurrents ne doivent pas entraver l'épreuve ou perturber en accrochant les autres voitures sous peine de disqualification 10.Les équipes doivent décorées leurs stands de 12h à 13h30, ils peuvent se faire aider par d'autres membres de chaque association 11.Présentation des équipes avec leur voiture de 13h30 à 13h50 12.Le parcours,départ devant le podium en direction de la pharmacie et retour jusqu'au carrefour de la rue de la Moselotte pour revenir devant le podium et ainsi de suite pendant 2h 13.Le classement se fera comme suite : a) le nombre de tours parcourus par la voiture=10 pts pour la première, 9 pts pour la seconde, ect... b) la beauté de la voiture de 0 à 5 points c) la tenue des concurrents de 0 à 5 points d) le décor du stand de 0 à 5 points 14.La composition du Jury : un élu de Laxou et un de Maxéville,un policier municipal de chaque commune et une personne de MMH.

edition 20 mars 2009 présenté par Laurence

Texte: 

Le journal du 20 mars 2009

le sommaire: le festival hip hop au CILM

salsamana

Aubade dupont est Longo

Dance and shoes Les folies bibis

Un défi propreté à relever

Texte: 

http://s-www.estrepublicain.fr/images/CFE02A88-283F-40AA-A759-E654B75FD525/LER_15/un-defi-proprete-a-relever.jpgTroisième édition du Défi Propreté porté par Meurthe-et-Moselle Habitat et un passage par le quartier Champ-le-Boeuf mercredi qui a connu un vif succès avec près de 150 visiteurs sur les stands d'animation et des associations partenaires et nombreuses : MJC Massinon, CGL, Petits Débrouillards, Asae Francas, Maison de l'Habitat, VDNC, les écos-volontaires...

L'atelier cirque, l'animation musicale assurée par les Têtes Brûlées ont attiré les enfants. Le temps fort du Défi propreté consistait en un jeu de piste à travers le quartier avec un questionnaire à remplir pour bénéficier du goûter final.

Autant dire que les enfants aidés de leur plan ont planché sur la localisation d'un tag, le coût de sa suppression, l'emplacement des moloks ou des canisacs, le montant des procès-verbaux pour flagrant délit de déjection...De l'intérêt de respecter l'environnement. "On n'est pas là pour stigmatiser les gens mais pour une action de sensibilisation qui rassemble les générations. Par des mots simples et une rencontre sympa, on constate que les efforts portent leurs fruits dans tous nos quartiers", explique Philippe Moine, responsable mission sociale à MmH qui admet que c'est un effort de tous les instants.

"La propreté des espaces publics et des immeubles implique nécessairement une responsabilité partagée alors, bien sûr, pour créer une prise de conscience parmi les habitants, il faut répéter que la propreté est un élément du vivre ensemble, que l'intérêt est aussi financier et qu'elle implique un comportement citoyen".

A l'instar de ce locataire du 11 rue de la Seille dont le fleurissement en pied d'immeuble met du baume au coeur à ses concitoyens. Etaients présents, Jacqueline Ries pour la mairie de Maxéville, le médiateur de quartier et les gardiens d'immeubles de MmH.

Article de l'est républicain

 

Navigation du livre